L’activité hébergement et logement

Notre association gère 3 Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) sur des projets et des accueils spécifiques. Les CHRS accueillent et accompagnent des personnes qui se trouvent de manière permanente ou temporaire dans une situation de besoin. Les CHRS accueillent et accompagnent « des personnes et des familles qui connaissent de graves difficultés économiques, familiales, de logement, de santé, d’insertion, en vue de les aider à accéder ou à recouvrer leur autonomie personnelle et sociale » (art. L.345-1 du CASF). La loi d’orientation relative à la lutte contre les exclusions du 29 juillet 1998 a ainsi donné une définition très large du public pouvant être accueilli en CHRS afin de prévenir et de réparer toute forme nouvelle de pauvreté. Sont aujourd’hui accueillis en CHRS des jeunes adultes en rupture familiale, des femmes victimes de violence, des familles avec des enfants, des hommes et des femmes qui travaillent mais n’ont pas pour autant les ressources suffisantes pour se loger, des anciens détenus, des personnes qui souffrent de pathologies grave, etc. Ces personnes sont exclues de tous les droits ou seulement de certains droits.

Depuis janvier 2009, sur la base d'un diagnostic, les publics sont orientés par la Maison de la Veille Sociale du Rhône en fonction des places disponibles mises à disposition pour une admission.

La prise en charges en CHRS donne lieu à la signature d'un contrat de séjour et d'accompagnement. L’équipe assure un accompagnement socio éducatif en vue de favoriser, par l’intermédiaire de l’hébergement, un accès à un habitat adapté. Selon les besoins des ménages, elle travaille un accompagnement à la santé, la parentalité, à l’emploi, la gestion du budget et la situation administrative.

Les objectifs poursuivis sont les suivants :
  • Accompagner : l'hébergement est un droit opposable alors que l'accompagnement est un processus qui requiert l'adhésion des ménages. L'accompagnement doit permettre la mise en œuvre des projets des personnes hébergées. Il s'agit de garantir un accompagnement personnalisé dans le respect des droits des usagers, et permettre l'accès aux droits communs,
  • Accueillir : Le premier temps d'accueil est une étape déterminante dans la mesure où vont être mis en jeu un certain nombre d'éléments qui auront des conséquences tout au long du processus d'accompagnement.
  • Héberger : Pour les familles, proposer un hébergement, c'est permettre aux ménages de se retrouver pour créer ou recréer une unité une intimité familiale. Cet hébergement doit apporter une sécurité nécessaire aux parents et enfants déstabilisés par une situation d'errance. Il doit permettre à la famille de se construire un « dedans ». L'hébergement est aussi un lieu d'une confrontation à la réalité pour pouvoir reconstruire un projet de vie. L’hébergement est une porte ouverte vers « dehors ». Pour les isolés, il s'agit aussi d'offrir les conditions d'un environnement stable et sécurisant durant le temps de l'hébergement, pour prévenir les processus de répétition.
  • Soutien les parentalités : L’hébergement social offre un lieu de vie à la famille qui est aussi un lieu de vie pour l'enfant. La nécessité d’une meilleure prise en compte de la place de l'enfant et de la parentalité a abouti à l'élaboration de projets formalisés dans chaque établissement. Il s'agit à la fois de favoriser les relations enfants/parents, contribuer aux missions de protection de l'enfance et soutenir la famille au plan psychique. Pour les isolés, le travail de réappropriation du rôle de père à travers un soutien et des conditions adaptées favorise la réinsertion sociale. De ce fait, il existe dans l'hébergement collectif des lieux d'accueil séquentiel pour les familles des personnes hébergées (espace aménagé en journée pour l'accueil des enfants, mise à disposition d'un appartement pour les WE et vacances).
L’activité du CHRS est essentiellement financée par la Direction départementale de la cohésion sociale du Rhône.

Les chiffres clés de l’activité 2018

Capacité d’accueil de 237 places

189 ménages accompagnés par le Service Habiter pour avoir et garder un logement autonome

371 hébergées en CHRS

122 admissions et 54 sorties